Les parasites qui visent nos animaux de compagnie

Beaux jours et températures estivales riment souvent avec grandes balades et plus de temps passé à l’extérieur pour vos animaux de compagnie. C’est aussi le moment où les parasites sont les plus présents. Ils représentent une véritable menace pour vos compagnons avec des risques importants sur leur santé.

 

Quels sont-ils ? Comment protéger vos animaux ? Comment traiter une infection ?

 

Les tiques

Quand les températures montent, il faut redoubler de vigilance pour protéger vos animaux, surtout les chiens.
On trouve généralement les tiques dans les herbes hautes, buissons et plus particulièrement dans les forêts de feuillus.

Elles se fixent sur la peau de l’animal après s’être accrochées dans la fourrure, se gorgent de sang pendant plusieurs jours et grossissent. Elles peuvent, à la morsure, transmettre des maladies potentiellement graves qui, sans traitement adapté, peuvent avoir de lourdes conséquences.

Pour protéger vos compagnons contre les tiques, soyez vigilants ! Observez et inspectez régulièrement vos animaux, et de manière automatique après une balade en forêt ou dans des environnements broussailleux.
Les animaux à poils longs demandent une attention toute particulière car il peut être plus difficile de repérer le parasite.

Si vous découvrez une tique sur votre animal, retirez-la au plus vite. Une pince prévue à cet effet permet de la retirer en toute sécurité, sans risquer de laisser la tête. Si vous observez de la fatigue, une fièvre, des urines foncées chez votre compagnon, contactez-nous au plus vite.

La prévention reste le meilleur moyen de protéger votre compagnon de ce parasite. Demandez-nous conseil pour choisir le produit le plus adapté à votre animal.

 

Les puces

C’est le parasite le plus fréquent chez nos animaux de compagnie. Pouvant pondre jusqu’à 50 œufs par jour, elles se répandent à très grande vitesse.

Lors d’une infection, votre animal se gratte fréquemment et vous observerez des boutons au niveau de l’abdomen, de l’intérieur des cuisses et du bas du dos. Des rougeurs et chutes de poils doivent également vous alerter car elles peuvent être provoquées par un grattage intensif.

Le meilleur traitement est une prévention tout au long de l’année. Pour cela, nous vous conseillons pour choisir le produit le plus adapté à votre compagnon.

Si votre animal est infecté, il est essentiel de traiter tous les animaux de la maison mais également l’habitat avec des produits adaptés.

 

Les aoûtas

Ils portent bien leur nom : ces petits acariens saisonniers sont très actifs au mois d’août, mais persévèrent jusqu’à l’arrivée de l’automne ! Ils sont présents principalement dans les pelouses.

D’une couleur jaune, ils se colorent en orange après leur piqure, pondent sous la peau de l’animal et leur salive est extrêmement allergisante.

Après une piqûre, votre animal cherchera à se gratter ou à se mordiller frénétiquement parfois jusqu’au sang.
Les parties du corps chaudes et peu poilues de vos animaux sont les plus souvent visées (l’intérieur des oreilles, les plis de l’aine et des aisselles…).
Les démangeaisons perdurent encore plusieurs jours après la chute de cet acarien.

Pour traiter ce parasite, il est important de nous consulter car les traitements varient selon les animaux (le traitement avec un shampoing anti-parasitaire par exemple sera adapté pour les chiens mais toxique pour les chats!).

 

Les vers

90% des chiots et chatons sont parasités par des vers. Il est donc indispensable de les vermifuger selon nos recommandations (généralement à 2 semaines pour les chiots et 3 semaines pour les chatons puis tous les mois jusqu’aux 6 mois de l’animal).

Votre animal peut également être contaminé par des proies (rongeurs, oiseaux…) eux-même infectés, via les selles d’autres animaux infectés ou encore par les puces.

La présence de vers est parfois difficile à identifier, cependant des symptômes doivent attirer votre attention : amaigrissement, diarrhée, vomissements, toux…
Un calendrier de vermifugations préventives (2 à 4 fois par an) est primordial pour garantir la santé de votre animal mais également de toute la famille car certains vers sont transmissibles à l’homme.
Administrer un vermifuge à votre animal est facile et peu coûteux. Pour cela, demandez-nous conseil.

 

Si vous suspectez la présence d’un parasite chez votre animal ou si vous observez un comportement anormal, n’hésitez pas à nous contacter.

 Autres articles

Morsure de vipère

Morsure de vipère

En Indre et Loire, les animaux victimes de morsures de serpent le sont en quasi-totalité par une vipère Aspic, active...

La socialisation du chiot

La socialisation du chiot

Ici on met une phrase d’intro qui s’affiche dans la page Actualités, si c’est vide, le début de l’article s’affichera.

La chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique

Depuis le 1er mai 2004, il est totalement interdit de faire couper les oreilles de son chien en France, sauf pour des...